Quand La musique rapproche les cultures et les religions

0

Le concert Les religions à l’unisson est un concert interprété par l’orchestre philharmonique du Maroc et dont le but est de rapprocher les différentes cultures et religions. Il a eu lieu le lundi 8 octobre et mardi 9 octobre à Casablanca à l’église notre dame, le jeudi 11 octobre à Rabat au théâtre national Mohammed V, et le samedi 13 octobre à Agadir à l’hôtel Royal Atlas, sous la direction de Farid Bensaïd (président fondateur de l’OPM). C’est une tradition de débuter chaque année la saison par le concert les religions à l’unisson  (c’est la 3ème édition cette année).

À l’occasion de cette troisième édition, différentes oeuvres ont été interprétées :

Robert Schumann (1810 – 1956) Ouverture de Manfred, opus 115,

 Johannes Brahms (1833 – 1897)  Double concerto pour violon et violoncelle en la mineur, opus 102,

 Robert Schumann (1810-1956) Symphonie n°3 en mi bémol mineur, opus 97 dite “Rhénane”

Plusieurs artistes ont été invités à ce concert dont  Mehdi LOUGRAÏDA à la direction (pour plus d’information cliquez ici) , Sarah NEMTANU au violon (solo) (article Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Sarah_Nemtanu) et Jérôme PERNOO (article Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/J%C3%A9r%C3%B4me_Pernoo)

Extrait du mot de Farid Bensaïd  :

“Après deux ans d’un franc succès, les concerts sous le thème les religions à l’unisson  sont devenus un rendez-vous annuel incontournable avec les mélomanes marocains.

Nous avons encore à l’oreille l’Ave Maria chantée en symbiose par Françoise Atlan, Caroline Casadesus et Smahi El Harrati, ainsi que les petits enfants de l’EIMD aux côtés de ceux de Mazaya, tous habillés de blanc, chantant Talaâa Badrou Alaïna , en hébreu, en français et en arabe.

Que de beaux symboles de rapprochement entre cultures et religions.

Pour la 3ème édition, nous allons avoir un chef d’orchestre et deux solistes issus des trois religions, qui interpréteront ensemble les plus belles pages du répertoire romantique : le chef Mehdi Lougraïda, la violoniste Sarah Nemtanu et le violoncelliste Jérôme Pernoo, aborderons entre autres le double  concerto de brahms et la grande  3ème symphonie  de Schumann.“

Taha Bouziani

Partager.

A propos de l'auteur

Les commentaires sont fermés