COP25 : Du nouveau pour le climat?

0

En cette fin d’année 2019 marquée par une série sans précédent de mobilisations citoyennes pour le climat notamment lancées par Greta Thunberg, devenue l’icône écologiste de cette année, la 25e Conférence internationale sur le climat ou COP25 a eu lieu du 2 au 14 décembre 2019 à Madrid, en Espagne. Surnommée “la Cop bleue”,les organisateurs ont voulu faire des océans l’objet prioritaire des discussions.

Alors les dirigeants du monde ont-ils trouvé de nouveaux accords pour améliorer notre climat? Voilà ce que vous devez savoir.

          Organisée par le gouvernement chilien et présidée par Carolina Schmidt, la ministre chilienne de l’environnement, cette 25eme édition a regroupé près de 196 pays signataires de l’Accord de Paris. Sur la table des négociations, augmenter les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui contribuent au réchauffement climatique était à l’honneur. En effet, selon les scientifiques de l’ONU, il s’agit d’une urgence climatique, la dernière opportunité de l’Histoire disent-ils, car si nous continuons sur cette lancée, alors ils estiment que l’ « on peut s’attendre à ce que les températures augmentent de 3,2 °C, ce qui aura des effets dévastateurs »  . Entre autre, il faut réduire nos émissions de 7,6 % par an entre 2020 et 2030 avant que l’Humanité ait droit à des rafales de problèmes climatiques. 

C’est ainsi que le Chili a lancé “l’Alliance Ambition Climatique”,organisme qui regroupe les pays qui acceptent de relever leurs ambitions pour 2020 afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Malheureusement, depuis septembre dernier,seuls 67 pays l’ont rejoint, loin d’être suffisant.Aussi évoqué, le marché de carbone, mécanisme d’échange d’émissions, autrement dit ceux qui polluent moins peuvent “vendre” leur excédent à ceux qui polluent plus, sujet sensible qui était déjà présent lors de la COP précédente et qui ne cesse d’être repoussé.On retrouve également le sujet des “Pertes et préjudices”, mécanisme instauré lors de la COP19 qui est censé assurer une entraide face aux “incidences des changements climatiques” mais qui n’est toujours pas financé et qui ne produit que des débats.

          En conclusion,après deux semaines de débats autour des gaz à effet de serre, du marché de carbone et du financement, les représentants mondiaux n’ont pas réussi à trouver un accord. Échec qui a provoqué beaucoup de mécontentement auprès des activistes écologistes, et notamment auprès de Greta qui a posté un tweet dans lequel elle reproche aux dirigeants d’ignorer la science. On retient pour cette COP un slogan: “Time for action”, autrement dit “il est temps d’agir” mais pour la plupart il est déjà clair que la COP25 n’aura servi qu’à poser les jalons pour 2020 et pour la COP26.

 SINDABAD Doha

Décembre 2019

https://fr.euronews.com/
https://www.france24.com/fr

https://www.francetvinfo.fr/image : https://www.gettyimages.fr/

Partager.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire