Débats onusiens à Rabat

0

Du 13 au 15 février 2020, s’est tenue la quatrième édition du modèle des Nations Unies du lycée Descartes. De nombreux lycées marocains et étrangers ont eu la chance de participer à cette conférence portant sur le thème des frontières au XXI siècle.

Cette année, beaucoup d’élèves ont été heureux de pouvoir héberger des participants venus d’autres régions du monde. Des liens se tissent entre l’hôte et son invité (certains se revoient même l’été). Cette année, différentes délégations du Bénin, du Mali, d’Algérie, de Tunisie ou encore de Turquie ont participé au DESMNU. Pour ce qui est du Maroc, des délégations des lycées français de Casablanca et de Meknès ainsi qu’une délégation du Colegio et une du lycée High-Tech de Rabat ont aussi pris part aux débats.
    Les élèves ont eu le choix entre sept comités différents : le conseil de sécurité, le G20 ou encore le comité des droits de l’homme où les débats se sont tenus en arabe…
    La cérémonie d’ouverture s’est tenue jeudi matin à la faculté des sciences de Rabat en présence de nombreux diplomates (les ambassadeurs de France, du Sénégal ou encore de Turquie étaient présents). Puis, après des jeux pour permettre aux délégués de mieux se connaître, les débats ont commencé. Chaque élève représente un pays à l’ONU et doit essayer de défendre les intérêts de son pays. Pour cela, des alliances sont formées pendant le débat informel. Mais les délégués doivent aussi apprendre à faire des concessions afin de pouvoir aboutir à une résolution finale. Les débats ont duré jusqu’à vendredi. A la fin, chaque comité a voté une résolution finale. Après le vote de la résolution finale, les délégués ont dû faire face à une « situation de crise ». Ils avaient 15 minutes pour faire des alliances et présenter leurs clauses. Ces derniers débats sont beaucoup moins sérieux et permettent aux délégués de laisser libre cours à leur imagination. Des clauses fantaisistes ont été proposées : à la fin de la journée on avait par exemple, la chute des Etats-Unis par l’Erythrée. En effet, le DESMNU est aussi l’occasion de passer de très bons moments, de rire, de danser et de chanter. Ainsi, la soirée du DESMNU s’est tenue le jour de la Saint-Valentin. Le DESMNU s’est clôturé à la faculté des sciences avec les remises des prix de « meilleur délégué » et les discours des professeurs et des élèves. Enfin, les délégués se sont réunis autour d’un goûter.

L’occasion de se dire au revoir et, on l’espère, à l’année prochaine !

R.I.,

Février 2020

Sources : https://live.staticflickr.com/7813/45839024715_153cbce0e7_b.jpg

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/2f/Flag_of_the_United_Nations.svg/1280px-Flag_of_the_United_Nations.svg.png
Partager.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire