Scolarité des enfants face au Covid 19.

Y aura-t-il l’école en présentiel ou en distanciel ? Va-t-on changer l’organisation des écoles ? Le coronavirus va-t-il changer l’organisation de l’enseignement à l’avenir ? 

Tant de questions que se posent les élèves.

La pandémie change effectivement la façon dont s’organise actuellement la scolarité. 156 pays ont partiellement ou totalement fermé les écoles pour contenir la propagation de la maladie et cette fermeture touche 82 % des élèves des écoles et de l’enseignement supérieur dans le monde. La réponse est donc  affirmative, la propagation du virus change l’éducation dans sa forme actuelle, et il changera sans doute aussi la façon dont elle fonctionnera à l’avenir. 

L’éducation en distanciel aura un rôle important à jouer dans notre système éducatif durant les prochaines années car les experts ont tendance à considérer le Covid-19 comme le début d’un cycle de pandémies que connaîtra le monde. 

L’éducation en distanciel implique la fermeture des écoles. Mais pourquoi fermer les écoles alors que les enfants peuvent être infectés mais sont asymptomatiques ?

La  fermeture des établissements scolaires s’explique par le fait qu’en plus  des élèves, il y a aussi des enseignants et le personnel administratif qui eux peuvent être affectés dangereusement par le coronavirus.

Des élèves touchés par la pandémie transmettront, également, le virus à leur entourage familial.

Ce graphique montre que les élèves de secondaire (les adolescents) sont les plus touchés, ce sont donc eux les personnes qui respectent le moins les protocoles sanitaires adoptés par les écoles. Vient ensuite les membres du personnel de l’administration qui sont souvent infectés dans le milieu professionnel.  

Comment font donc les écoles pour continuer l’apprentissage des élèves ?

Les écoles déploient en ce moment des efforts extraordinaires pour faire face à la situation actuelle. La plupart d’entre elles n’étaient pas préparées à une interruption soudaine des cours en présentiel. Elles ont pour la plupart continué les cours en utilisant Internet, la télévision dans certains pays, en imprimant les documents nécessaires et en envoyant des courriels aux parents pour permettre aux enfants de continuer leur apprentissage. Au départ, la tâche s’avère complexe, et suite aux efforts du personnel enseignant, des parents et des élèves, le processus de l’apprentissage en distanciel s’améliore avec l’installation des équipements multimédias. Mais, il est impossible de garantir l’égalité d’accès pour tous les élèves et on remarque des différences entre le milieu urbain(qui a une bonne infrastructure)  et le milieu rural, et entre les écoles privées (bien équipées)  et les écoles publiques.     

Quel est donc l’impact de l’école en distanciel sur le niveau des élèves ?

Les enseignants alertent sur la baisse du niveau des élèves. Le scénario se reproduit, comme lors de la 2ᵉ guerre mondiale, le niveau des élèves a chuté et les enseignants ne peuvent plus évaluer les élèves, on parle alors d’une “génération Covid”. 

Walid EN-NACIRI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *