Quel programme pour le nouveau président des États-Unis ?

Début novembre, les médias du monde entier avaient les yeux rivés sur l’élection américaine afin de déterminer qui de Donald Trump ou Joe Biden dirigerait l’hyperpuissance durant les quatre prochaines années. Au terme de plusieurs jours tendus de comptage des voix, c’est finalement Joe Biden qui a été proclamé vainqueur avec 306 grands électeurs, mais sur quel programme a-t-il été élu ?

Endiguement de la pandémie de Covid-19

Les nombreux meetings de campagne de Joe Biden ont été organisés dans le respect des conditions sanitaires et reflètent l’importance accordée à la lutte contre le coronavirus dans son programme. En effet, l’ancien vice-président y voit une priorité absolue du fait des chiffres alarmants qui sont atteints aux États-Unis : le pays a enregistré plus de 318 000 décès depuis le début de la pandémie mondiale. Contre ce fléau, Joe Biden compte donc sortir l’artillerie lourde en mettant en place un corps de santé formé de 100 000 employés et une cellule de crise constituée d’éminents scientifiques et d’experts de renommée internationale. La mesure la plus importante qui sera prise, selon son programme, est le lancement d’une campagne immense et gratuite de dépistage et de vaccination de toute la population. Il souhaite également rendre le port du masque obligatoire et réintégrer l’Organisation Mondiale de la Santé. Enfin, le nouveau président américain promet la mise en place d’un plan de relance économique afin de venir en aide aux familles et aux petites entreprises qui endurent les conséquences de la pandémie.

Une économie qui soutient la classe moyenne

En ce qui concerne l’économie, le candidat démocrate prône une vision bien différente de celle de Donald Trump puisqu’il compte assurer une redistribution des richesses plus équitable et soutenir davantage la classe moyenne. En effet, il propose l’augmentation du salaire minimum à 15 $ de l’heure, soit le double du chiffre actuel, le renforcement des aides sociales afin de financer les études des jeunes les plus démunis et la création de millions d’emplois bien rémunérés avec la possibilité d’adhérer à un syndicat. Il compte financer ces aides en augmentant les impôts pour les plus fortunés et les grandes entreprises ce qui permettra de récupérer près de 4000 milliards de dollars sur 10 ans dont les trois quarts seraient payés par les 1% les plus riches. Joe Biden souhaite également consacrer 1300 milliards de dollars à l’investissement dans les infrastructures.

Une politique étrangère d’apaisement des relations

Selon Joe Biden, Donald Trump a terni l’image des États-Unis et fragilisé la confiance accordée au pays sur la scène internationale en agissant de manière arrogante, belliqueuse et isolationniste. Le programme de l’ancien sénateur du Delaware souhaite donc y remédier en rétablissant des relations stables avec les alliés historiques, tels que l’Europe et le Canada. En ce sens, il compte réaliser une tournée des dirigeants européens qui débuterait par un déplacement en Belgique peu après son investiture. Ce sera, pour lui, l’occasion de discuter le retour des États-Unis dans l’accord sur le nucléaire Iranien. Un autre point du programme de Biden est sa volonté de redorer le blason du pays en rétablissant « le leadership américain » face à l’hégémonie naissante de la Chine. En effet, « Les Etats-Unis doivent redevenir un phare de la démocratie dans le monde » a-t-il déclaré durant sa campagne. Joe Biden prône également l’apaisement des relations avec la Chine comme approche pour résoudre les conflits bilatéraux en supprimant notamment les droits de douanes mis en place par Donald Trump unilatéralement.

Vers un adoucissement des mesures anti-migratoires 

Sur le plan de l’immigration Joe Biden souhaite annuler progressivement les réformes entreprises par son prédécesseur. Par exemple, la mesure de séparation des familles à la frontière mexicaine et celle de l’interdiction de voyage destinée aux ressortissants étrangers de certains pays musulmans devraient être abolies. De plus, son programme propose d’instaurer d’une feuille de route vers la citoyenneté pour les 11 millions de sans papiers résidant aux États-Unis et de fixer à 125 000 le nombre de réfugiés autorisés à rentrer dans le pays par an. 

Un système de santé étendu et plus accessible

Durant la campagne électorale, marquée par un contexte de crise sanitaire, le candidat démocrate s’est montré farouchement opposé aux décisions de Donald Trump, qui plaçait tous ses espoirs dans l’avènement d’un vaccin. On retrouve cette opposition dans le programme de Joe Biden, qui contient la volonté de protéger puis d’étendre l’Affordable Care Act (plus connu sous le nom d’ObamaCare), que Donald Trump a tout fait pour supprimer.  Il s’agirait d’une extension sous la forme d’une protection sociale optionnelle qui garantit aux Américains de ne pas payer plus de 8,5 % de leurs revenus mensuels pour bénéficier d’une couverture maladie. Joe Biden souhaite également réduire l’âge minimum pour bénéficier de la couverture santé des seniors en le fixant à 60 ans. D’après son programme, l’objectif est d’aider les plus défavorisés mais aussi ceux qui ont des revenus trop élevés pour être aidés et trop bas pour bénéficier de soins de santé de qualité. 

Le Climat au centre des préoccupations

Tout au long de sa campagne, Joe Biden a affirmé que la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité. Pour cela, il compte, en premier lieu, annuler le retrait des États-Unis des accords de Paris. Joe Biden a présenté en juillet 2020 un plan d’investissements sur quatre ans auquel seraient consacrés 2000 milliards de dollars : passage aux bâtiments basse consommation, installation de réseaux électriques intelligents, transports en commun, instauration d’une prime incitative visant à encourager l’utilisation de véhicules zéro émission. Ces mesures pourraient assurer non seulement la neutralité carbone d’ici 2050 mais aussi le plein emploi. Enfin, une dernière mesure proposée par le programme de Joe Biden serait d’organiser un sommet sur le climat réunissant les pays les plus pollueurs de la planète, dans l’optique de tenir les engagements en matière de réduction des émissions de carbone et de lutte contre le réchauffement climatique.


Foucard Anis

Sources : 

https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/presidentielle-americaine-les-programmes-des-candidats-trump-et-biden-au-crible-1260931

https://www.europe1.fr/international/etats-unis-ce-que-prevoit-le-programme-de-joe-biden-4003915

https://www.bfmtv.com/international/presidentielle-aux-etats-unis-que-contient-le-programme-de-joe-biden_AN-202010200003.html

https://www.linternaute.com/actualite/questions-d-actu/2511101-joe-bidenelu-president-et-maintenant-quel-programme-et-quels-changements/

https://www.bbc.com/news/election-us-2020-53575474

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *