Un accord trouvé pour le Brexit ; quels sont les changements ?

Après quatre ans et demi de négociations intenses qui ont beaucoup fait parlé ces dernières années et un retrait définitif du Royaume-Unis de l’Union européenne le 31 janvier 2020, des accords commerciaux entre Londres et Bruxelles ont finalement été trouvés ce jeudi 24 décembre .

Suite à cet accord conclu et annoncé par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, de nombreux changements vont être mis en place à partir de 2021. Mais quels sont ces changements et comment nous affectent-ils en tant qu’étudiant ?

Ainsi, à partir du 1er octobre 2021, la possession d’un passeport pour se rendre au Royaume-Unis sera requise : dans les accords précédents, il fallait seulement présenter sa carte d’identité pour les résidents de l’Union européenne. Par ailleurs, la pêche étant au cœur des débats, l’accord prévoit de laisser aux pêcheurs européens un accès en eau britannique dans la Manche pendant une période de transition jusqu’en juin 2026.

Un point de changement un peu plus comique , les animaux de compagnies seront passés à la loupe… en effet pour rejoindre l’Angleterre avec son chat , son chien ou son perroquet, les propriétaires devront se procurer un certificat de bonne santé entre autres, le passeport européen pour les animaux ne sera plus reconnu.

Enfin, cet accord du Brexit impact sur la jeunesse européenne désireuse d’étudier en Angleterre. Le Royaume-Unis s’est retiré du programme Erasmus , par conséquent, il ne sera plus possible d’effectuer ces célèbres échanges entre étudiants. En outre,il sera nécessaire d’obtenir un visa étudiant pour étudier en Angleterre qui coûte dans les environs de 400 euros.

Néanmoins, un bon point de cet accord, l’Europe a accordé un privilège au Royaume-Unis en donnant accès à son marché pour tous les produits britanniques sans droits de douane.

Il faudra certainement attendre quelques semaines pour que ces changements, pour lesquels l’Angleterre s’est battue , soient effectifs. Cependant, une relation stable, d’allié et de soutien sera conservée avec l’Europe. Le premier ministre britannique, Boris Johnson, n’a pas tardé à s’en réjouir en tweetant, « The deal is done », l’Angleterre sort définitivement du marché Européen le premier jour de la nouvelle année 2021.

D’un autre côté on peut se demander si ce retrait du Royaume-Unis de l’Union Européenne ne créera pas de désaccords entre l’Angleterre, l’Irlande et l’Ecosse , qui souhaiterait devenir une nation européenne, défavorable au Brexit…

Leila Hajjarabi Tale 11

Pour plus d’informations : 

https://www.lepoint.fr/europe/brexit-un-accord-pour-noel-24-12-2020-2407040_2626.php

https://www.actualitesdudroit.fr/browse/transport/douane/30369/brexit-et-future-relation-ue-ru-un-accord-sur-l-accord-au-24-decembre-2020

https://www.ouest-france.fr/europe/grande-bretagne/brexit/commentaire-brexit-un-derapage-finalement-controle-7099972

Illustration : « Banksy does Brexit (detail) #banksy #brexit » by dullhunk is licensed under CC BY 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *