Théâtre d’objet une conception contemporaine : “Naufragé”, théâtre Mu

0

Le soir du Vendredi 14 octobre à Rabat sur la scène de la petite salle Gérard Philipe,  le public  r’bati a pu découvrir  la pièce « Les Naufragés » de la troupe “Théâtre Mu”,  une adaptation fidèle de l’histoire de Robinson Crusoé,  interprétée et mise en scène  par le marionnettiste français, Ivan Pommet, accompagné  d’un fond musical, joué et chanté par l’artiste d’origine algérienne Samir Mouhoubi.
Théâtre d’objets,…?
Ce spectacle  a en premier lieu  permis de faire découvrir  au public ce qu’est le théâtre d’objets et aussi de s’interroger sur ses enjeux. On a tendance à penser que le théâtre d’objets n’est qu’un spectacle enfantin car il évoque des marionnettes à l’image des Guignols, ou de Polichinelle en Italie ou encore  de Karagoz en Turquie, on oublie souvent les formes contemporaines de théâtre et qui aujourd’hui sont en quasi évolution…. Le théâtre d’objets consiste notamment à utiliser des objets de la vie courante et à les faire vivre comme on le ferait  avec des marionnettes et selon la troupe théâtre MU « les marionnettes sont des amorceurs d’imaginaire permettant de s’élancer vers des aventures originales, souvent issues des grands thèmes dramatiques classiques ».  Ainsi, la troupe s’inspire de l’histoire de Robinson Crusoé ou encore de celle de Roméo et Juliette, les amants de liège s’inspirant de W. Shakespeare  et de S Prokofiev. Aujourd’hui, le marionnettiste fait partie de la pièce, il est l’un de ses personnages. Dans la pièce Naufragé, le marionnettiste  est un marin sur un radeau en bois,Robinson, qui raconte son épopée à partir d’objets de récupérations en forme de personnages ou de navires. Des effets et travaux artistiques très intéressants sont présentés dans cette pièce comme l’idée d’intégrer un chanteur,  qui ne s’est pas fait au hasard, il représente Vendredi, l’esclave, cherchant sa liberté… Sur le plan artistique également,  on peut citer l’utilisation de jeux de lumières qui représentent les étoiles et les ombres.Ces effets permettent de rendre le spectacle plus riche et plus dramatique et renforce l’ambiance nostalgique
Nous oublions ainsi complètement que ces personnages proviennent d’objets de récupération et une sorte de complicité s’établit alors avec le spectateur. Cette pièce moderne, inscrite dans son temps, nous rappelle qu’aujourd’hui les objets nous envahissent et que nous devons les recycler au lieu de les jeter et éviter le gaspillage.

Youssef El Alaoui, 2nde2

Partager.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire