Article sur la conférence proposée par Amnesty International Maroc

0

Le 14 décembre 2018, à l’occasion du 70ème anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme signée par tous les pays membres de l’ONU, la branche marocaine d’Amnesty International proposait une conférence organisée par le DESMNU au sujet des droits humains.

Amnesty est une organisation non gouvernementale internationale créée en 1961 par l’anglais Peter Benenson. L’avocat britannique, suite à son indignation face aux manquements de respect des droits de l’homme publie un article sur The Observer, qui mènera à la création de l’association. Aujourd’hui, l’organisation opère dans 150 pays et compte 7 millions de membres, donateurs et sympathisants. L’organisation mène plusieurs projets visant à renforcer les droits de l’Homme et est également un organe de pression considérable, ce qui lui permet d’influencer les Etats dans le sens des droits humains. Ses activités se résument en trois grands axes : établir les faits, à l’aide d’enquêtes et de recherches sur le terrain ; alerter, en produisant des rapports extensifs sur les faits constatés puis les vendant aux médias ; et enfin agir, en sensibilisant sur les sujets importants, en finançant des projets ambitieux etc.

Les membres de l’association ont demandé aux participants d’exprimer ce que le terme « droits de l’Homme » leur évoquait. Il s’ensuivit l’énumération par les élèves des différents droits fondamentaux de l’homme comme le droit à l’éducation, en passant par la liberté sexuelle, la liberté de culte, la liberté d’expression ou encore en omettant le droit le plus fondamental, un droit qui nous semble acquis et irrévocable : le droit à la vie. Les organisatrices ont ensuite formé des petits groupes et ont attribué à chacun un droit qu’ils devaient discuter. Les groupes ont chacun désigné un porte-parole, chargé de présenter le droit attribué.

En conclusion, il s’agissait d’une conférence très enrichissante et présentée sous un format interactif très appréciable et bénéfique. Nos remerciements vont à Amnesty International pour leur intervention et au club DESMNU pour l’organisation de la conférence. Visitez le site amnesty.org pour plus d’informations sur l’activité d’Amnesty.

Partager.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire